Tropa de Elite

De winnaar van de gouden beer (Berlinale 2008) is nu te zien in Groningen en Lelystad.

Matthias Heine in Die Welt:

In diesem brasilianischen Polizeifilm fliegen die Fetzen. Eine Elite-Einheit kämpft gegen Drogendealer in Rio de Janeiro. Die Polizisten überschreiten alle Grenzen, und sie verzweifeln daran. “Tropa de Elite” ist laut, rasant, brutal. Und in seinem Heimatland ein riesiger Erfolg.

Valeurs actuelles graaft iets dieper:

La nécessité de lutter à armes égales avec les trafiquants, et parfois avec les mêmes méthodes qu’eux, pose d’incessantes questions morales: quand le souci d’efficacité mène à une certaine inhumanité, quand les associations humanitaires elles-mêmes, pour se faire accepter des trafiquants, sont obligées de composer avec la violence et le crime, une vision des choses en noir et blanc n’est plus possible. C’est tout le mérite de ce film, récompensé d’un ours d’or à Berlin, de faire ressortir ce questionnement moral sur fond de grand spectacle, dont il faut préciser qu’il est, par la nature même de son sujet, d’une indéniable violence.

Zijn het omgekeerde Duivendakjes? Ze worstelen in elk geval meer met hun geweten.

Het meest indrukwekkend vond ik de discussie op de universiteit die begint met de machtstructuren van Foucault.

Dit bericht werd geplaatst in film. Bookmark de permalink .

Geef een reactie

Vul je gegevens in of klik op een icoon om in te loggen.

WordPress.com logo

Je reageert onder je WordPress.com account. Log uit / Bijwerken )

Twitter-afbeelding

Je reageert onder je Twitter account. Log uit / Bijwerken )

Facebook foto

Je reageert onder je Facebook account. Log uit / Bijwerken )

Google+ photo

Je reageert onder je Google+ account. Log uit / Bijwerken )

Verbinden met %s